SOUVENIRS DU QUEBEC ETE 2010

En fin, un rêve réalisé: vacances en famille au Québec que nous aimons tant.

SOUVENIRS DU QUEBEC ETE 2010

Jour 1:

Départ Aéroport de Lyon

Vol direct Air Transat: pas terrible mais bon, on a fait avec.

En route pour l'aéroport     

Jour 1:

Arrivée le soir. Achat ticket bus Express747. Direction hotel. Prix: 7 $ canadiens par personne. C’est gratuit pour les moins de 6 ans.

Direction Hotel Latour centreville de Montréal : 153$ la nuit. Hotel assez bruyant (clim / VMC). Nettoyage limite. Situé dans une rue assez bruyante la nuit. On est obligé de dormir les fenêtres fermées.

Une petite sortie dans la ville voir le festival du rire près du complexe desjardins et au dodo. Hotel Latour centre ville, grande suite,pas vraiment terrible. Climatisation hyper bruyante. Mobillier assez sale et passé. Première déception. Mais rien ne nous arrête. On a bien dormi, car très fatigués.

 

Jour 2:

Petit déjeuner à l'hotel.

Ballade dans la ville, destination le fleuve Saint Laurent voir les mouettes. Passage par le quartier chinois et la maison des sciences.

Deuxième nuit : alarme.  Réveillés par une alarme incendie. 14 étages à descendre en pyjamas ! Une belle frayeur et des pompiers en bas de l’hotel. Ouf ! C’était une fausse alerte. Retour dans les chambres par l’ascenseur mais pas trop rassurés.

 

Quels beaux bateaux!  Jolie mouette haut perchée  Attrape-moi si tu peux!

Puis un bon déjeuner au Complexe Desjardins: des burritos bien chauds. Quel régal!  

Puis départ à pieds pour le mont Royal voir les écureuils. Petite pause au chalet du mont Royal. Puis direction le lac des castors où on s'est éclaté sur les pédalos. Une petite course poursuite en plein soleil, une bonne glace. Que du bonheur! Prix : 8$ pour 30 minutes et 2 personnes par pédalos. Les enfants de moins de 10 ans paient 2$.

Diner à l'hotel après avoir fait des courses au IGA. Il faut bien penser aux taxes au passage à la caisse.

centre ville vue de l'hotel    repas au complexe Desjardins  le chalet du Mont Royal  Vue de Montréal depuis le mont Royal 

chalet du mont Royal  intérieur du chalet       

lac aux castors 

 Jour 3:

Petit déjeuner à l'hotel. On fait nos valises.

On récupère notre voiture de location, une dodge grand caravan. Le luxe par rapport aux voitures de chez nous. Et en route pour Trois Rivières. La plus belle des routes que je n'ai jamais vue. Des maisons magnifiques, aux couleurs vives telles des maisons de barbies. Des pelouses nickel. Tout n'est que beauté le long du Saint Laurent.

 

Pique-nique en cours de route, après avoir fait des courses dans un MAX. Le soir, nous avions prévu de dormir au camping de « l’Ile de Saint Quentin », mais à cause du mauvais temps : pluies et violents orages, nous avons dû rebrousser chemin. Impossible d’installer la tente. Il pleut à drache, camper là c'est mission impossible, car pas moyen de monter la tente sous cette pluie battante. Tant pis pour la plage. On dit au revoir aux marmottes et autres écureuils du parc et on continue notre chemin. L'entrée du parc est payante. Donc 22,50 $ payés pour rien. On fait nos courses dans un IGA pour le soir. Un petit saut à la pharmacie pour s'équiper en anti moustiques.

Après quelques accalmies, nous nous sommes arrêtés au camping du « Parc de l’Ile de Melville ». Camping pas trop mal. Les emplacements sont bien et spacieux. Pas très cher : 25 $ la nuit.

Première nuit de camping au camping

Camping sympa. Les places sont assez larges. L'installation des tentes se passe bien. On en profite pour nourrir les canards qui bordent la rivière. On se badigeonne de spray, et prêt pour la nuit. C'est là que les choses se gâtent. Certains veulent retourner à l'hotel, d'autres piquent une crise de nerf car la vie de camping n'est pas donnée à tout le monde. On se fait notre repas. Un bon feu de bois. Des discussions, la douche et au dodo. Mon dos a souffert. Je n'ai pas bien dormi. Je commence à détester le camping.

  superbe coucher de soleil

Jour 4 :

Matin : petit déjeuner, puis départ pour Saint François de Sales.

 Après-midi : arrêt au parc naturel de la Tuque. C’est gratuit. Un très beau parc. Avec des animaux empaillés, une petite boutique de souvenirs, un petit musée. Magnifique. Après un bon café, on est reparti. Une petite chose : un petit café, là-bas c’est très grand. L’équivalent d’un bol de café. Il faut le finir, une fois acheté !!! 

Repas au Mc Do de la Tuque, où nous avons commandé « des trios » et non des menus. Boisson à volonté. En route, nous avons croisé notre premier « PFK ». En France, on a le « KFC ». Nouvelle découverte. PS : au Mc Do, j’ai brillé en renversant ma boisson. Il y en avait partout. Honte à moi.

Poursuite de la route. Diner et coucher au camping de Chambord. Prix : 22 $

 dscf6277-1.jpg  dscf6279.jpg  dscf6281.jpg  dscf6284.jpg  dscf6309.jpg

 dscf6310.jpg dscf6328.jpg   

Nous avons passé une nuit pourrie. Nous n’avions pas remarqué en arrivant que le camping était près de la route et de la voie ferrée. Entre les voitures, les trains et les corbeaux qui faisaient un boucan d’enfer dans les arbres juste au-dessus. A cela il faut rajouter le coucher à même le sol sans matelas. Juste un tapis de sol. Un vrai cauchemar !!!

Jour 5

Petit déj. Je suis très fatiguée et à bout de nerf. Moi qui ne suis pas habituée à dormir à la dure. Aie, aie, aie. Puis, départ pour le zoo de Saint Félicien. Visite du zoo en petit train, puis à pied. L’idée d’être dans ces trains en cage m’a fort séduit. Pour une fois ce sont les animaux qui sont en liberté et pas nous. Génial. Les animaux sont magnifiques. Ils ont l’air en bonne santé et peut-être même heureux. Qui sait. On s’est régalé avec les ours noirs, bruns et blancs.
Prix du zoo : 142$.
Midi : casse-croûte au zoo.
Soir après le repas, coucher au camping du zoo. Grand camping, propre. Prix : 26$.

 dscf6342.jpg dscf6363.jpg dscf6438.jpg  dscf6447.jpg

Jour 6

Petit déj au camping, puis départ pour le camping de Saint Fulgence.
Escale à Dolbeau admirer des chutes. Paysage féerique.
Repas à Mc DO. On n’a jamais autant aimé le Mc Do. C’est le seul repas qu’on reconnaissait. Dans les supermarchés, c’est très coloré les aliments. Du poulet jaune fluo, de la salade verte fluo, des glaces au bleuet….
Après quelques courses, diner et coucher au camping « Parc Aventures Cap Jaseux » au bord du Saguenay. Prix : 27 $.


Jour 7

Petit déjeuner au camping, puis départ pour Tadoussac voir les baleines.

On a pris le bateau « Grand Fleuve » avec la Compagnie AML : prix 177,21 dollars canadiens. On a vue des rorquals communs, des petits rorquals et des phoques. On a adoré. Durée de la croisière : 3h.

Le petit plus : on est allé sur les bateaux par un bus « les fameux bus scolaires américains », pendant quelques temps on s’est pris pour Peter Parker, quand il court après le bus qui part sans lui. PS : dans « Spider Man » bien sûr.

 dscf6497.jpg dscf6504.jpg dscf6512.jpg dscf6513.jpg dscf6514.jpg

dscf6528.jpg dscf6531.jpg dscf6542.jpg dscf6579.jpg dscf6606.jpg

 dscf6615.jpg dscf6614.jpg dscf6618.jpg


Après la croisière, casse-croûte vite fait.

Diner et coucher au camping « Tadoussac ». Beau camping avec un beau terrain de jeux avec vue sur la mer. Prix : 30$. Evidemment comme dans toute croisière on s’est vu prendre en photo pour la modique somme de 10$.


Jour 8

Petit déjeuner au camping Tadoussac. Puis départ pour les Escoumins (réserve indienne des Montagnais). Puis nous avons pris un traversier pour nous rendre à Trois-Pistoles en Gaspésie, de l’autre côté du fleuve Saint Laurent. Durée de la traversée : 1h30. Les voitures sont rangées les unes près des autres au centimètre près. D’où un vrai calvaire pour sortir de la voiture. Personnes fortes s’abstenir, au risque de rester coincé dans sa voiture durant toute la traversée. LOL. Prix : 105,25$. On a pu voir des marsouins et des phoques le long de la traversée.

Puis nous avons longé le golfe du Saint Laurent en passant par Métis-Sur-Mer, Matane.

Diner et coucher au camping « Rivière Matane ». Les douches ne sont pas terribles. Il faut s’accrocher pour se laver.

Point positif : il y a une rivière à castors dans le camping. Ça fait une belle balade. Prix : 22$.

Jour 9

Petit déjeuner, puis départ. Direction le parc national de la Gaspésie, en passant par Cap-Chat, Sainte-Anne-des-Monts. Paysages superbes, des maisons bien entretenues, et pas beaucoup de clôtures comme en France. Nous avons eu la joie de croiser une « biche ? » dans un jardin. Une petite pause au Dixie Pee (genre de KFC).

Ce qui est agréable, ce sont les coins repos bien entretenus, en bois et très beaux.

Pour entrer dans le parc, on doit payer. Prix : 5$. On a été faire le tour du Mont Ernest-Laforce, une petite randonnée bien sympathique avec une vue magnifique au sommet sur la nature environnante. On a croisé une gelinotte et ses petits. Puis, visite de la chute d’Anne. Superbe.

Diner et coucher au camping près du lac Cascapédia. Prix : 29$.

On a été au lac Paul le soir, en espérant voir des élans, munis de jumelles. Bien installés dans un mirador, nous avons vu un élan au loin dans le lac, après un long moment d’attente. Petite déception, car bien trop loin. Au retour, nous avons été gâtés, par un magnifique élan qui a traversé devant nous et qui s’est arrêté quelques instants en plein milieu de la route, peut-être afin d’être mieux admiré, qui sait ! Alors là, le bonheur absolu. C’est bien plus grand qu’un cheval. On a aussi croisé des gelinottes de là-bas. Retour au camping, pour un beau sommeil réparateur.

PS : je ne me fais toujours pas aux couchers dans les tentes sur un tapis. La prochaine fois je prendrai un matelas à gonfler. Mes nuits ne sont pas réparatrices du tout. Je suis flapie la journée.

Jour 10

Petit déjeuner au camping, puis nous quittons le parc national de la Gaspésie. Direction Métis-Sur-Mer. Pique-nique dans un parc au bord de la mer. Superbe. Nous saluons comme il se doit les différentes phoques que nous croisons tout le long, entrain de se dorer au soleil, sur des rochers au bord de la mer. Sur la route, petite pause au musée de la pêche. Prix : 5$.

Diner et coucher au camping Anne à Métis-Sur-Mer. Prix : 29$. Notre première grosse déception. Camping archi nul, toilettes et sanitaires nulles et très sales. Je le déconseille fortement. Jamais vu ça. On a hâte d’être au lendemain pour partir de là.

 

Jour 11

Petite déjeuner dans ce camping pourri, puis départ pour la ville de Québec. Passage devant le château de F et la chute de Montmorency.

Repas au PFK.

Diner et coucher dans le meilleur camping de notre parcours tenu par des Français, mais chouette. Les sanitaires tops avec la musique sous les douches. Je kiffe. C’est là que j’ai découvert le groupe « Dégénération » avec la chanson « mes aïeux ».

 

Jour 12

Petit déjeuner, puis départ pour Trois Rivières. Pique-nique en chemin au bord du Saint Laurent. Diner et coucher dans un camping encore plus nul que celui du jour 10. Comme il est déjà tard, nous sommes obligés de nous y arrêter. J suis dégoutée. Moi qui n’aime pas les campings d’ordinaire. J’ai été gâtée par ces ceux-là.

Demain, je vais pouvoir retrouver ma chambre d’hôtel, et dormir mieux. Mais bon j’ai tenue quand même 12 jours. Il ne faut pas abuser. Je suis une héroïne, je suis fière de moi.

 

Jour 13

Arrivés à Montréal pour les deux jours qui restent, afin de finir notre séjour, par du shopping et tout ce qui va.

 

 



Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site